Historique du Domaine

C’est en 1750 qu’apparaît pour la première fois, dans le registre des mariages d’Eguisheim, le nom de HERTZ associé au métier de viticulteur.

Léon HERTZ (1888-1967) a été le premier à faire de la viticulture son métier. Les générations précédentes étaient pluriactives, pour exemple son père était viticulteur et cheminot.

Léon HERTZ a commencé son activité en 1913. Il devient le premier propriétaire la cave actuelle.

 

Pierre HERTZ (1923-1998) reprend l’exploitation en 1947 à son retour de la guerre. Il parie sur l’avenir en mécanisant la culture de la vigne.

En 1948, il investit dans un chenillard adapté aux contraintes du vignoble. Pierre HERTZ poursuit la mécanisation du domaine en achetant le premier tracteur diesel d’Eguisheim, un David Brown 30 ch de 1954.

Bruno HERTZ obtient son DNO (Diplôme National d’Œnologie) en 1976.

En 1979, il reprend l’exploitation et améliore la qualité des vins. La même année, il achète des terres à vignes au Rangen de Thann. Alors que personne ne voulait travailler dans ce vignoble, il mise sur son terroir unique pour assurer la production de vins exceptionnels.

Amoureux d’histoire et de vieilles pierres, en 1996, il devient membre fondateur de la SICA de la Cave Historique des Hospices de Strasbourg.

En 2006, Bruno HERTZ s’installe, après plusieurs mois de travaux, dans la cave du XVIème siècle à Eguisheim.

Fin 2009, un caveau de dégustation est aménagé au-dessus de la cave pour faire découvrir au public les vins du domaine.

Depuis 2011, Bruno Hertz ne travaille plus seul, il est secondé au caveau par Sophie, ingénieure et œnologue. Désireux de transmettre son savoir-faire et sa connaissance des vignes, Bruno Hertz accueille régulièrement des apprentis et des stagiaires.

 

De nombreuses distinctions récompensent régulièrement la qualité des vins produits par le domaine.